Suivi biologique et morphologique de cordons dunaires

Suivi biologique et morphologique du cordon dunaire de Fleury d'Aude

Entre 2013 et 2015, le Département de l’Hérault a réalisé en maîtrise d’ouvrage départementale, des travaux de désensablement de l’embouchure de l’Aude afin de rétablir l’accès au port départemental du Chichoulet à Vendres. Les matériaux extraits ont permis de ré-ensabler le cordon dunaire de Fleury d’Aude, fortement dégradé par l’érosion marine. Ce projet a été conduit dans le cadre d’un groupement de commande, composé des Départements de l’Hérault et de l’Aude, de la communauté de communes La Domitienne et de la commune de Fleury d’Aude, et dont le Conseil Départemental de l’Hérault était le mandataire. Le descriptif détaillé des travaux entrepris par le CD34 est accessible dans la partie Les interventions de Département - Fleury d'Aude.

Les travaux ont impacté la population d’Euphorbes Peplis (flore) par la destruction de 520 individus ainsi que des populations de lézards (4 espèces concernées). L’arrêté préfectoral n°2013330-0004, de dérogation aux interdictions relatives aux espèces de flore et de faune sauvage protégées, prévoyait plusieurs mesures d’atténuation, de compensation et de suivi jusqu'en 2028 pour les Euphorbe Peplis et jusqu'en 2023 pour les reptiles à mettre en place par le Département de l’Hérault.
Pour assurer ces suivis, le CD34 a fait appel dans un 1er temps aux Ecologistes de l’Euzière puis au pôle littoral de l’EID Méditerranée qui avait la possibilité de réaliser un suivi faune/flore du cordon dunaire mais également un suivi morphologique du cordon et de la plage de Fleury via l’acquisition de levés topo-bathymétriques.

L’arrêté préfectoral n°2013330-0004 précise les mesures de suivi pour les espèces protégées. Concernant le suivi des Euphorphes Peplis, un premier protocole de suivi avait été élaboré à partir de ces mesures par les Ecologistes de l’Euzière. Ce protocole consiste à dénombrer les pieds d'Euphorbe péplis présents dans des quadrats de 4x4 m répartis sur 4 transects de 100 m de long.

illustration eco euzieres protocole
Illustration du protocole de suivi des Euphorbes Peplis ( Ecologistes de l'Euzière, 2015)

illustration transects EID euphorbe
Les 4 transects suivis le long du cordon de Fleury (EID Méditerranée d'après IGN, 2020)

Le protocole détaillé du suivi des reptiles est disponible ici

Concernant le suivi des reptiles, le pôle littoral de l’EID a développé un protocole basé sur ceux établis par la Société herpétologique de France (SHF). Le suivi est réalisé sur 4 transects longitudinaux le long du cordon dunaire.

illustration transects EID reptilesTransects de suivi des reptiles le long du cordon dunaire (EID Méditerranée d’après IGN, 2020)

Le protocole détaillé du suivi des reptiles est disponible ici

Depuis 2018, le pôle littoral de l’EID Méditerranée a développé une méthode permettant d’estimer le taux de recouvrement de la végétation. Cette méthode est une analyse complémentaire à celle proposée dans le protocole notamment lorsque la densité d’individus est trop importante.
Cette méthode utilise la prise photographique par drone. Des orthophotographies (images aériennes rectifiées géométriquement afin d’être géoréférencées dans n'importe quel système de coordonnées) sont générées à partir des prises de vue drone et une classification manuelle va être établie afin d’indiquer à l’algorithme que telle couleur de pixel sur la photographie correspond à la végétation et telle autre correspond au sable du cordon dunaire.

illustration echan classi droneEchantillonnage de l'orthophotographie afin de définir une classification végétatation versus sable (EID Méditerranée, 2020)

Suite à cet échantillonnage de départ, l’algorithme va être capable automatiquement de classer tous les pixels de l’image. En calculant le nombre de pixels versus le nombre total, il est donc possible d’estimer un taux de recouvrement de la végétation.

illustration resultat drone
Résultat de la classification automatique: en vert, les pixels correspondant à la végétation; en jaune, les pixels correspondant au sable (EID Méditerranée, 2020)

Un suivi par espèces plantées a également été réalisé par l’EID et comparé aux précédents suivis, ce qui permet d’estimer le taux de reprise de l’espèce.

resultats par especes plantees
Evolution des espèces plantées depuis la fin des travaux de reconstruction du cordon dunaire (EID Méditerranée, 2020)

Le suivi post-travaux comprend également l'inventaire d'éventuels dégâts suite aux tempêtes ainsi que l'inventaire d'espèces végétales invasives.

 degats cordon 2020
Front du cordon dunaire dont les ganivelles ont été emportées lors de la tempête de janvier 2020 (EID Méditerranée, 2020)

especes invasives
Localisation des espèces invasives identifées sur le cordon dunaire ( EID Méditerranée, 2020)

Enfin, la morphologie du cordon dunaire et de la plage de Fleury est analysée au cours du temps afin de caractériser son évolution morpho-dynamique (perte ou bien accrétion sédimentaire). L'exemple ci-dessous correspond aux variations positives (accrétions) et négatives (pertes) des volumes de sable au niveau du cordon, de la plage ainsi que de la partie immergée de la plage entre 2015 et 2020. Il est observé une perte de volume au niveau du cordon dunaire et de la plage sur les profils F1 à F3 alors qu’en mer est observé une accrétion sédimentaire au niveau de F1 et F2 ainsi qu’un niveau de l’embouchure de l’Aude.

resultats morpho cordon 2015 2020
Variations des volumes de sable à Fleury d'Aude entre 2015 et 2020 au niveau du cordon dunaire, de la plage ainsi que de la partie immergée de la plage de  (EID Méditerranée, 2020)

Les rapports de suivi biologique et morphologique post-travaux de Fleury d’Aude sont disponibles ci-dessous :

Rapport Fleury d'Aude 2015-2016 

Rapport Fleury d'Aude 2017

Rapport Fleury d'Aude 2018

Rapport Fleury d'Aude 2020

Suivi biologique et morphologique du cordon dunaire de Villeneuve-les-Maguelone

Le Département de l’Hérault et la Commune de Villeneuve-les-Maguelone ont réalisé en co-maitrise d’ouvrage des travaux de protection et de mise en valeur du littoral de Maguelone suite aux résultats d’une étude générale soulignant le caractère vulnérable de ces plages et l’importance de mettre en valeur un site à forte valeur patrimonial, dégradé par la présence d’aménagements et d’enrochements obsolètes. Les aménagements ont été réalisés au droit de la Cathédrale de Maguelone en 2015 et ont abouti à la création et la végétalisation d’un cordon dunaire de haut de plage en sable de 750 m de long. Le descriptif détaillé des travaux entrepris par le CD34 est accessible dans la partie Les interventions du Département – Villeneuve-les-Maguelone.

Les travaux ont impacté la population d’Euphorbes Peplis (flore) par la destruction de 378 individus ainsi que la Saladelle de Girard (flore) par la destruction de 50 individus. L’arrêté préfectoral n°2013329-0004, de dérogation aux interdictions relatives aux espèces de flore et de faune sauvage protégées, prévoyait plusieurs mesures d’atténuation, de compensation et de suivi jusqu'en 2028  à mettre en place.

Le suivi biologique a été réalisé par le pôle littoral de l’EID Méditerranée qui a réalisé un suivi complémentaire de l’évolution morphologique du cordon dunaire de Villeneuve-les-Maguelone. Les mêmes méthodes de suivi biologique et morphologique ont été réalisés sur Villeneuve-les-Maguelone que sur Fleury d’Aude.

Depuis 2019, la Métropole de Montpellier comprenant la commune de Villeneuve-les-Maguelone est en charge du suivi et de la protection du littoral face aux risques littoraux. Elle a donc repris à sa charge le suivi biologique et morphologique réalisé par le CD34.

Les rapports de suivi biologique et morphologique sont disponibles ci-dessous :

Rapport VLM 2016

Rapport VLM 2017

Rapport VLM 2018