Objectifs

Objectifs

Pour s'adapter à l’accentuation des risques littoraux du golfe du Lion, l'évolution du suivi morphologique du littoral est désormais géré à l'échelle des cellules sédimentaires, compartiments de plage ayant un fonctionnement relativement autonome. La partie ouest du littoral de l’Hérault entre l’embouchure de l’Aude jusqu’à la limite communale entre Agde et Marseillan appartient à la même grande cellule sédimentaire.
Afin de mutualiser les efforts requis en matière de compréhension de l'évolution morphologique des plages et d'homogénéiser les protocoles de suivi, le Département, Béziers Méditerranée, Hérault Méditerranée et La Domitienne ont décidé de s'associer afin :

- de mettre en place un suivi du littoral commun,
- de disposer de préconisations de gestion à l'échelle des cellules sédimentaires concernées.

Le linéaire concerné est situé entre l'embouchure de l'Aude jusqu'à la limite communale entre Agde et Marseillan. Le Département de l’Hérault, de par son échelle territoriale compatible avec le fonctionnement des cellules sédimentaires et son historique dans le suivi morpho-dynamique du littoral héraultais a été choisi pour être le maître d’ouvrage de cet observatoire ouest-Hérault. L’EID Méditerranée a été selectionné pour réaliser cette étude et la Région Occitanie apporte un financement à hauteur de 15% du projet.

L'étude a débuté en 2020 et durera 3 ans avec des objectifs précis en termes de suivis et de gestion :

1. En termes de suivi :

- Opérer un suivi régulier de la bande littorale et analyser ses évolutions, principalement sur la base de levés topo-bathymétiques

- Elaborer un suivi poussé sur certains secteurs stratégiques en produisant des modèles numériques de terrain

- Evaluer l’impact des tempêtes sur l’érosion du trait de côte et les stocks sédimentaires

- Identifier les secteurs vulnérables

2. En termes de gestion du trait de côte

- Etablir des préconisations d’intervention pour une gestion durable du trait de côte, incluant les divers modes d’intervention (gestion souple, dure…)

- Apporter des éléments de réflexion sur la gestion des sédiments à l’échelle de la grande cellule sédimentaire, notamment grâce à l’identification de gisements potentiellement exploitables et établir des propositions de mobilisation des sédiments sur les secteurs déficitaires.

 site etudeCarte présentant le périmètre d'étude (EID, 2020 pour le CD34, CAHM, CABM et CC La Domitienne)

Etude portée par :

Logo CD34 HCAHMCABMCCLD

Avec le soutien de :

 Logo OC

Réalisée par :

 EID