CO-EVOLVE

Contexte de la mise en place du projet

Le tourisme méditerranéen représente 220 millions de visiteurs chaque année, soit 32% du tourisme mondial. L’espace littoral héraultais constitue un enjeu stratégique tant du point de vue de l’environnement que du cadre de vie et de l’économie touristique.
Cependant, le littoral du golfe du Lion est soumis à une érosion côtière importante qui a conduit à la perte nette de 230 hectares depuis 1945. De même le littoral est également sujet à la submersion marine. Enfin, la présence d’étangs côtiers menace également le lido d’inondation.
D’après les prévisions du GIEC, sous l’effet du changement climatique ces tendances vont encore s’intensifier : le changement climatique va ainsi exercer une pression supplémentaire sur cette ressource, et avoir des conséquences pour ses multiples usages, particulièrement sur les zones de forte densité ou forte attractivité touristique.

Ainsi la pérennité de biens et des activités socio-économiques de la frange littorale est menacée et requiert en bien des sites une protection adaptée, conjuguant respect de l’environnement et maintien ou adaptation de l’activité économique.
Le Département de l’Hérault poursuit sa réflexion et ses efforts en termes d’adaptation, cela au travers de différents projets européens (citons [Beachmed, 2004], [Beachmed-E, 2008] [Coastance, 2010], [COASTGAP, 2014], [MEDSANDCOAST, 2016]), qui visent à produire des documents d’aide à la décision à destination des professionnels du tourisme et des collectivités locales afin de définir au mieux leurs stratégies d’adaptation aux changements climatiques.

Présentation de CO-EVOLVE

Coevolve

Le projet CO-EVOLVE vise « à analyser et promouvoir la co-évolution des activités humaines et des systèmes naturels dans les zones côtières touristiques, permettant le développement durable ou le maintien des activités touristiques, dans un contexte de forte évolution liée aux effets du changement climatique ». Le projet est basé sur le principe de Gestion Intégrée des Zone Côtières (GIZC).
CO-EVOLVE propose une analyse à l'échelle globale de la Méditerranée, des obstacles et des facteurs favorables pour le tourisme durable, par des études locales sur des zones pilotes représentatives, et des actions pilotes qui démontrent la faisabilité et l'efficacité d'un processus de planification GIZC.
Il s’inscrit dans l’axe prioritaire 3 d’Interreg MED « Med Resources : Protéger et promouvoir les ressources naturelles et culturelles de la Méditerranée » et dans l’objectif spécifique 3.1 « Améliorer le développement d’un tourisme côtier et maritime durable et responsable dans l’espace MED ».

Le partenariat est constitué de douze partenaires institutionnels et scientifiques grecs, italiens, espagnols, croates et français. Bien que les pays du Sud de la Méditerranée ne soient pas inclus du fait du montage de l'appel à projet Interreg MED, leurs problématiques seront prises en compte.
Au sein du consortium, le Département de l’Hérault est en charge de l’analyse de la vulnérabilité du littoral dans le cadre de l’adaptation aux effets du changement climatique, cela sur le pourtour de la Méditerranée et plus particulièrement les zones touristiques. L’analyse est appliquée à deux sites pilotes : les communes de Vendres et de Frontignan-La-Peyrade, deux communes exposées aux aléas climatiques mais dont les enjeux diffèrent du fait du degré divers de développement de leur urbanisme.

Les objectifs de l'étude de vulnérabilité menée par le Département de l'Hérault

Face aux préoccupations et aux interrogations des élus locaux par rapport à des situations d’érosion et d’exposition du littoral aux coups de mer et à la stratégie d’aménagement à adopter pour réduire le risque (défense dure, souple, recul des enjeux) dans un contexte de forte activité touristique, le projet CO-EVOLVE (dans ses phases WP4 et WP5) a pour but de donner des clés d’adaptation du territoire (des éléments d’aide à la décision) aux décideurs.
Les résultats des études dans le cadre de la présente prestation ont pour objectif d’estimer les impacts du changement climatique à horizon 2030 et 2050 et 2100, cela pour différents scénarios d’aléas, et d’étudier des scénarios de gestion correspondant aux différentes échéancs.

MethodologiePrésentation de la méthodologie pour l'établissement des différents scénarios à cartographier (CD34, GeoDataDays 2020)

La mission comporte 2 parties.

Partie 1 :Elle consiste en l’élaboration d’analyses des vulnérabilités basées sur des outils cartographiques dans une démarche prospective appliquée aux 2 communes (Vendres et de Frontignan la Peyrade), au moyen de :
o Etude bibliographique des aléas aux 3 échéances ;
o Cartographie des aléas sur les deux communes ;
o Recensement des enjeux exposés et cartographie des vulnérabilités sur les deux communes ;
o Proposition de 3 scénarios de gestion des territoires contrastés, à des fins didactiques.

subemersionExemple de cartographies de l'aléa submersion marine d'évènement centennal sur la commune de Vendres à différentes échelles temporelles (CD34, GeoDataDays 2020)

vulnerabiliteExemple de cartes de vulnérabilités au risque submersion marine d'évènement centennal suite à un recoupement avec la cartographie des enjeux sur la commune de Vendres à horizon 2100 (CD34, GeoDataDays 2020)

Partie 2 : Elleconsiste en l’élaboration d’un document récapitulatif de la démarche en vue d’une reproductibilité et transférabilité sur d’autres sites partenaire du projet CO-EVOLVE, avec pour objectifs de :
o Décrire de grands types de stratégie d’évolution du littoral envisagée, choisies volontairement contrastées, à valeur illustrative et pédagogique, pour ouvrir « le champ des possibles » ;
o Produire des fiches synthétiques généralistes dans un but de reproductibilité et transférabilité de la démarche aux autres sites du projet.
Ce bilan appuyé par des représentations cartographiques et associé à un diagnostic et des recommandations issues des données de consultation & de stratégie, permettra de communiquer et disséminer les propositions aussi bien au sein du consortium, qu’auprès des territoires pilotes ou encore en conférences internationales.

Ce projet a été présenté dans le cadre des GeoDataDays 2020.

LOGO GEODATADAYS

Les GéoDataDays constituent l'événement national de référence et indépendant de la géographie numérique en France. Cette année, le Département était partenaire de l’évènement et le grand thème de cette année était la « transition écologique : vers un littoral résilient ». C’est dans ce cadre que le Département a souhaité partager ses travaux du projet CO-EVOLVE.

Fleche OLien vers la présentation