Actualités

Tempête du 11 au 13 mars 2022

Une importante tempête a eu lieu entre le 11/03 et le 13/03 mars 2022. Les hauteurs de vagues au large ont atteint des hauteurs de 4.9 m et 4.8 m (H1/3) aux houlographes de Leucate et Sète. Des reculs du trait de côte de plusieurs mètres, des inondations temporaires ainsi que quelques dégâts ont été observés sur différents sites du littoral héraultais (Valras, Portiragnes , Vias, Palavas-Les-Flots et Carnon).
Ci-dessous des photographies témoignant de l’impact de cette tempête :

Image tempetes 110322
Photographies issu du réseau tempêtes Occitanie 

Salon du Littoral 2021

Vidéo de la conférence du Département au Salon du Littoral 2021 :

Le Département est présent pour l’édition 2021 du Salon du Littoral qui se tiendra les 23 et 24 novembre prochain à la Grande Motte,

Le thème de l’édition 2021 du Salon du Littoral, organisé chaque année par le groupe Midi Libre, est : Le Littoral, vers le zéro impact ?

Le Département organise une conférence le  23 novembre de 16h30 à 17h30 sur le thème :  «  Affichage environnemental dans les campings et gestion de l’eau : l’expérience du Département de l’Hérault et de ses partenaires »

Accompagné de ses partenaires, le Département présentera une action pilote menée pour accompagner les campings vers une meilleurs gestion environnementale de leur établissement : l’affichage environnemental. Il s’agit d’évaluer l’impact d’un camping selon différents critères (consommation en eau, d’énergie, épuisement des ressources, déchets, …) et de lui donner une note de A à E, sur le principe similaire au nutri-score. Les établissements pourront ensuite mettre en place un plan d’action pour réduire leurs impacts et améliorer leur note.

L’un des volets de la gestion environnementale des campings concerne la gestion de l’eau. Un sujet crucial qui sera également abordé lors de cette rencontre. En effet, à ce jour, les prélèvements en eau en Hérault, et notamment dans certains secteurs du littoral, sont trop importants et mettent en danger les ressources (nappes souterraines, cours d’eau). Il est indispensable de mettre en œuvre des solutions pour évaluer et réduire le déficit en eau : partage de l’eau, suivi des ressources en eau, réduction des consommations, amélioration du rendement des réseaux, réalisation d’aménagements moins consommateurs en eau, ... Le Département et ses partenaires partageront leur engagement et leurs actions.

Les intervenants de cette table ronde sont :

  • Pierre Bouldoire, 1er Vice-Président du Conseil Départemental de l’Hérault
  • Jean-Louis Gély, Vice-Président du Conseil Départemental de l’Hérault, délégué au tourisme et à l’économie
  • Cécile Retailleau, Directrice du Tourisme, du Maritime et de l’Eau au Département de l’Hérault
  • Camille Fabre, Directeur délégué régional de l’ADEME
  • César Astruc, Conseiller municipal de la Commune de Sérignan, membre de la commission Environnement
  • Mathieu Maurel, Directeur du camping Beauregard à Marseillan Plage.

Coup de mer du 21-22/10/2020

Depuis de nombreuses années, le Département de l’Hérault assure un suivi morpho-dynamique de son littoral afin réduire la vulnérabilité sa zone littorale et rétro-littorale face aux risques d’érosion côtière et de submersion marine. C’est dans ce contexte que le Département assure également un suivi des coups de mer et tempêtes sur le littoral héraultais. Cela se matérialise par un suivi photographique terrestre et des levés topo-bathymétriques qui permettent d’analyser les variations de profils de plage (pertes de sédiments ou bien zones en accrétion sédimentaires).

Un coup de mer a eu lieu du 21/10/2020 au 22/10/2020 sur le littoral de la région Occitanie. Il a été observé des hauteurs de vagues au large inférieur à 3.30 m, c’est donc un coup de mer peu énergétique. Néanmoins, deux encoches d’érosion ont été observées sur la partie ouest du littoral de l’Hérault.

Une première zone concerne le cordon dunaire de Vias-Ouest. C’est une zone connue pour sa vulnérabilité notamment lors de l’hiver 2018. L’encoche d’érosion s’est légèrement déplacée vers l’est sur cette zone (voir photo). Un autre point d’érosion a été remarqué au niveau de Vendres (section après les ouvrages de protection en dur) où les vagues sont arrivées en pied de dunes.

Vias

Geodatadays 2020

geodatadays 2020Les GéoDataDays constituent l'événement national de référence et indépendant de la géographie numérique en France. Cette année, le Département était partenaire de l’évènement et le vice-président du Département (monsieur Bouldoire) a rappelé, lors du discours d’introduction des GéoDataDays 2020, l’importance des outils d’informations géographiques pour les collectivités territoriales.

Le grand thème de cette année était la « transition écologique : vers un littoral résilient ». C’est dans ce cadre que le Département a souhaité partager ses travaux de réflexion sur le littoral via deux présentations :

Une présentation qui montre l’importance des outils de géographie numérique tel que l’utilisation de l’imagerie par drone dans le suivi de la végétation de cordons dunaire et une autre présentation qui concerne la cartographie des aléas littoraux et des enjeux associés afin de faire une analyse de la vulnérabilité du littoral.

La première présentation est issue d’un suivi de la végétation suite à des travaux en 2014 de construction d’un cordon dunaire à Villeneuve-les-maguelone. Le Département de l’Hérault était en co-maîtrise d’ouvrage avec la commune. Suite à ces travaux, le Département a financé le suivi de la végétation de cordon dunaire sur plusieurs années. C’est l’EID méditerranée qui est en charge de ce suivi.

Fleche OLien vers la présentation

La seconde présentation est issue d’un projet européen nommé Co-Evolve dont le Département était partenaire parmi 12 partenaires institutionnels. En effet, le Département participe depuis de nombreuses années à des projets européens qui ont pour but de fournir des documents d’aide à la décision pour définir des stratégies d’adaptation aux aléas littoraux et au changement climatique.

Co-Evolve (2016-2019) a pour but d’analyser et promouvoir la co-évolution des activités humaines avec les systèmes naturels dans les zones côtières touristiques. Au sein de ce consortium, le Département était en charge de donner des clés d’adaptation du territoire aux décideurs par la mise en œuvre d’un outil cartographique fonctionnel pour l’analyse de la vulnérabilité du littoral.

Fleche OLien vers la présentation