Qualité des cours d'eau et des plans d'eau : Réseaux de suivi

La qualité des principaux cours d'eau du département de l'Hérault est suivie régulièrement au moyen de différents réseaux : le réseau départemental dont le Conseil Général est maître d'ouvrage et les réseaux "DCE" dont la maîtrise d'ouvrage est assurée par l'Agence de l'Eau, la DREAL et l'ONEMA. Les deux types de réseaux ont été structurés en cohérence et dans un objectif de complémentarité.

Contact : Corinne Roumagnac

Fleche OLe réseau départemental :En savoir plus

   2006 - Etude qualité Orb : Rapport final - Annexes
   2007 - Etude qualité BV Hérault : Synthèse
   2008 - Etude qualité cours d'eau BV de l'étang de l'Or : Rapport final
   2008 - Etude qualité cours d'eau BV de l'étang de Thau : Rapport final
   2009 - Etude qualité Lez Mosson Libron Agout Cesse et Briant Ognon Lac de la Raviège : Synthèse
   2010 - Etude qualité Orb et Salagou : Synthèse - Rapport final
   2011 - Etude qualité BV Hérault : Synthèse - Rapport final
   2012 - Etude qualité Or Thau Lez Mosson : Synthèse - Rapport final
   2013 - Etude qualité Orb Libron Agout Cesse et Briant Ognon et Quarante : Rapport final
   2014 - Etude qualité Orb Libron Agout Cesse et Briant Ognon et Quarante : SynthèseRapport final
   2015 - Etude qualité BV Hérault et Salagou : SynthèseRapport final
   Nouveau 2016 - Etude qualité BV Hérault : Synthèse - Rapport final

 

Fleche OLes réseaux "DCE" (RCO et RCS) :En savoir plus

 

Accès aux données : site Agence de l'Eau sur les réseaux de suivi en languedoc-roussillon :

Eau RMC

Barrages départementaux

Le Département est propriétaire de deux grands barrages, dont l’exploitation a été confiée à la société BRL Exploitation Mise à jour : 27/01/2017 :

Image Graphe SalagouLe barrage du Salagou à Clermont-l’Hérault :

Construit de 1964 à 1968, mis en eau du printemps 1969 au printemps 1971, le barrage du Salagou est un barrage en remblai en enrochements basaltiques. Il est situé sur le Salagou, affluent de la Lergue, qui est elle-même un affluent de l’Hérault. Le bassin versant intercepté est de 76 km2. Initialement conçu pour l'irrigation (incitations du ministère de l'Agriculture) et pour l'écrêtement des crues (volonté exprimée par le Conseil général), le barrage remplit aujourd'hui une importante fonction touristique et paysagère. Le lac est devenu un milieu de haut intérêt paysager, halieutique et environnemental. La retenue est également sollicitée pour soutenir le débit de l’Hérault en période de sécheresse.

 

Image Graphe OlivetteLe barrage des Olivettes à Vailhan :

Construit de 1986 à 1988, mis en eau du printemps 1989 au printemps 1993, le barrage des Olivettes est un barrage poids en Béton Compacté au Rouleau (BCR). Il est situé sur la Peyne, affluent direct de l’Hérault. Le bassin versant intercepté est de 29,5 km2. Le Département a conféré au barrage une fonction de soutien d'étiage (soutien du débit de la Peyne), notamment pour l'irrigation. Le barrage apporte également une contribution à l'écrêtement des crues de la Peyne affluent de l'Hérault, dans la proportion des bassins versants concernés. Un plan d'eau de loisirs aménagé à l'aval de l’ouvrage entouré d'espaces ouverts au public apporte à la commune de Vailhan un attrait touristique intéressant.

 

Fleche O Chroniques Barrages départementaux

Plus d'infos : http://www.herault.fr/ - rubrique Environnement - Ouvrages hydrauliques

Les petits ouvrages départementaux

Le Département est propriétaire de petits ouvrages, qu'il gére directement à l’exception de la retenue de Claret, dont l’exploitation a été confiée à la société BRL Exploitation :

Fleche O Le barrage de Jeantou à Saint-Mathieu-de-Tréviers (bassin versant du Lez)

Vocation de l’ouvrage : écrêtement des crues
Bassin versant intercepté : 2,70 km²
Volume de stockage transitoire des crues : 160.000 m3
iconePDF

Fleche O Le barrage du Rieucoulon à Prades-le-Lez (bassin versant du Lez)

Vocation de l’ouvrage : écrêtement des crues
Bassin versant intercepté : 2,70 km²
Volume de stockage transitoire des crues : 203.000 m3
iconePDF

Liens utiles…

logo hydroFleche O HYDRO stocke les mesures de hauteur d'eau (à pas de temps variable) en provenance de 3 500 stations de mesure (dont 2 400 sont actuellement en service) implantées sur les cours d'eau français et permet un accès aux données signalétiques des stations (finalité, localisation précise, qualité des mesures, historique, données disponibles...).
HYDRO calcule sur une station donnée les débits instantanés, journaliers, mensuels,... à partir des valeurs de hauteur d'eau et des courbes de tarage (relations entre les hauteurs et les débits). Ces valeurs sont actualisées à chaque mise à jour d'une hauteur ou d'une courbe de tarage (addition, précision supplémentaire, correction, ...).
L’accès aux données passe en premier lieu par une sélection des stations hydrométriques par un ou plusieurs des critères suivants : code de la station, nom du cours d’eau, commune, département, bassin hydrographique.

 Fleche O Carte nationale de vigilance "crues"

 Fleche O Qualité des eaux superficielles : données sur les réseaux de suivi en languedoc-roussillon :

Eau RMC

Fleche O Wikhydro - plate-forme de partage des connaissances entre les acteurs de l'eau : Wikhydro