Observatoire du littoral ouest-Hérault

Pour s'adapter à l’accentuation des risques littoraux du golfe du Lion, il est nécessaire de suivre le trait de côte à l'échelle des cellules sédimentaires, compartiments de plage ayant un fonctionnement relativement autonome. La partie ouest du littoral de l’Hérault entre l’embouchure de l’Aude jusqu’à la limite communale entre Agde et Marseillan appartient à la même grande cellule sédimentaire.
Afin de mutualiser les efforts requis en matière de compréhension de l'évolution morphologique des plages et d'homogénéiser les protocoles de suivi, le Département, Béziers Méditerranée, Hérault Méditerranée et La Domitienne ont décidé de s'associer en groupement de commandes afin :

- de mettre en place un suivi du littoral commun,
- de disposer de préconisations de gestion à l'échelle des cellules sédimentaires concernées.
Le linéaire concerné est situé entre l'embouchure de l'Aude jusqu'à la limite communale entre Agde et Marseillan.

Le Département de l’Hérault, de par son échelle territoriale compatible avec le fonctionnement des cellules sédimentaires et son historique dans le suivi morpho-dynamique du littoral héraultais a été choisi comme titulaire du groupement de commande pour la mise en place de cet observatoire ouest-Hérault. L’EID Méditerranée a été retenu pour réaliser cette étude sur une durée de 3 ans (2020-2023). La Région Occitanie apporte son concours financier à cette opération (15%).

Pour cette première année de suivi morpho-dynamique, des acquisitions topo-bathymétriques et MNT viennent de s’achever sur tout le linéaire de l’ouest-Hérault.