Observatoire du littoral ouest-Hérault

Pour s'adapter à l’accentuation des risques littoraux du golfe du Lion, il est nécessaire de suivre le trait de côte à l'échelle des cellules sédimentaires, compartiments de plage ayant un fonctionnement relativement autonome. La partie ouest du littoral de l’Hérault entre l’embouchure de l’Aude jusqu’à la limite communale entre Agde et Marseillan appartient à la même grande cellule sédimentaire.
Afin de mutualiser les efforts requis en matière de compréhension de l'évolution morphologique des plages et d'homogénéiser les protocoles de suivi, le Département, Béziers Méditerranée, Hérault Méditerranée et La Domitienne ont décidé de s'associer en groupement de commandes afin :

- de mettre en place un suivi du littoral commun,
- de disposer de préconisations de gestion à l'échelle des cellules sédimentaires concernées.
Le linéaire concerné est situé entre l'embouchure de l'Aude jusqu'à la limite communale entre Agde et Marseillan.

Le Département de l’Hérault, de par son échelle territoriale compatible avec le fonctionnement des cellules sédimentaires et son historique dans le suivi morpho-dynamique du littoral héraultais a été choisi comme titulaire du groupement de commande pour la mise en place de cet observatoire ouest-Hérault. L’EID Méditerranée a été retenu pour réaliser cette étude sur une durée de 3 ans (2020-2023). La Région Occitanie apporte son concours financier à cette opération (15%).

Pour cette première année de suivi morpho-dynamique, des acquisitions topo-bathymétriques et MNT viennent de s’achever sur tout le linéaire de l’ouest-Hérault.

Geodatadays 2020

geodatadays 2020Les GéoDataDays constituent l'événement national de référence et indépendant de la géographie numérique en France. Cette année, le Département était partenaire de l’évènement et le vice-président du Département (monsieur Bouldoire) a rappelé, lors du discours d’introduction des GéoDataDays 2020, l’importance des outils d’informations géographiques pour les collectivités territoriales.

Le grand thème de cette année était la « transition écologique : vers un littoral résilient ». C’est dans ce cadre que le Département a souhaité partager ses travaux de réflexion sur le littoral via deux présentations :

Une présentation qui montre l’importance des outils de géographie numérique tel que l’utilisation de l’imagerie par drone dans le suivi de la végétation de cordons dunaire et une autre présentation qui concerne la cartographie des aléas littoraux et des enjeux associés afin de faire une analyse de la vulnérabilité du littoral.

La première présentation est issue d’un suivi de la végétation suite à des travaux en 2014 de construction d’un cordon dunaire à Villeneuve-les-maguelone. Le Département de l’Hérault était en co-maîtrise d’ouvrage avec la commune. Suite à ces travaux, le Département a financé le suivi de la végétation de cordon dunaire sur plusieurs années. C’est l’EID méditerranée qui est en charge de ce suivi.

Fleche OLien vers la présentation

La seconde présentation est issue d’un projet européen nommé Co-Evolve dont le Département était partenaire parmi 12 partenaires institutionnels. En effet, le Département participe depuis de nombreuses années à des projets européens qui ont pour but de fournir des documents d’aide à la décision pour définir des stratégies d’adaptation aux aléas littoraux et au changement climatique.

Co-Evolve (2016-2019) a pour but d’analyser et promouvoir la co-évolution des activités humaines avec les systèmes naturels dans les zones côtières touristiques. Au sein de ce consortium, le Département était en charge de donner des clés d’adaptation du territoire aux décideurs par la mise en œuvre d’un outil cartographique fonctionnel pour l’analyse de la vulnérabilité du littoral.

Fleche OLien vers la présentation

Programme de mise en valeur

Lieu de vie, de travail et de loisirs, le littoral de l’Hérault est soumis à de très fortes pressions. Plus de 2 millions de touristes profitent chaque année des nombreuses activités proposées par cet environnement. Des milieux naturels fragiles comme les dunes ou les lagunes ont subi de profondes évolutions depuis la mise en place de stations balnéaires à la fin des années 60.

Littoral 1

Ces enjeux sont soumis au risque d’érosion engendré par la dérive littorale et l’action des houles. Les tempêtes amplifient ses phénomènes et peuvent également provoquer des submersions marines sur des littoraux très vulnérables. L’érosion de ces plages s’est accentuée depuis l’artificialisation des côtes et l’utilisation abusive de milieux fragiles pour le développement du tourisme. C’est le cas pour tout le littoral du Golfe du Lion dont le transit sédimentaire a été fortement perturbé depuis sa mise en valeur récente.
Pour s’adapter à cette érosion généralisée, l’Etat, à travers la mise en place d’une mission littoral, a proposé un plan de développement durable adopté par le Département qui incite acteurs institutionnels, scientifiques et professionnels à respecter les principes d’une gestion intégrée : des plans directeurs d’aménagement concertés proposent dès lors de nouvelles solutions pour lutter contre l’érosion et la submersion. Ces expériences permettent aux gestionnaires du littoral de planifier les actions à venir de manière plus efficace.

Littoral 2

L’objectif du Département est d’accompagner les collectivités locales dans leurs stratégies d’adaptation aux effets du changement climatique. L’avis des scientifiques sur l’élévation du niveau de la mer est unanime : la tendance évolutive la plus réaliste prévoit une élévation de 60 cm au cours du 21eme siècle en Méditerranée française. Ces changements climatiques vont sans aucun doute provoquer l’accentuation des risques littoraux et de nombreux efforts seront nécessaires pour sensibiliser les populations à la nécessité de s’adapter au mieux.

Fleche OProgramme 2007/2014

Le Département s’engage sur des projets de recherche appliquée sur le littoral

medsandcoastProjet européen MEDSANDCOAST : pour établir un partenariat méditerranéen entre des acteurs italiens, tunisiens, libanais et français partageant des problèmes similaires d’adaptation aux effets du changement climatique, pour développer notamment des outils de gestion et de planification partagés.Fleche O Présentation

CoastgapProjet européen COASTGAP : pour capitaliser les « Meilleures Pratiques » concernant les politiques d’adaptation et de gouvernance des zones côtières MED contre les effets des changements climatiques.
Fleche O Présentation

CoastanceCOASTANCE : COmmon Action STrategy Against Coastal Erosion
Protection de l'environnement et promotion d'un développement territorial durable. Prévention et lutte contre les risques naturels.

Beachmed

 

BEACHMED - 2005/2008 – INTERREG III C sud
Projet européen de recherche aplliquée sur l'espace littoral.
Fleche O http://www.beachmed.eu/