Suivi tempêtes

Il est primordial de pouvoir réaliser un suivi régulier dans le temps de l’impact des tempêtes sur le littoral héraultais. En effet, les tempêtes sont responsables de forts dégâts sur la côte ainsi que d’une partie de l’érosion des côtes. Ceci est lié au passage sur la côte de fortes houles marines, à savoir des vagues de forte hauteur et de grande vitesse au large qui vont déferler sur le littoral, créer de forts courants sur les plages immergées, et favoriser le franchissement du haut de plage, avec en conséquence des dégâts dans la dune et sur le bâti (voir submersion marine dans la section des risques côtiers).
Connaitre le régime de vagues lors d’une année permet de mieux comprendre le comportement morpho-dynamique du littoral qui est à la fois pluri-annuel, saisonnier et évènementiel.

Pour cela, le Département de l’Hérault réalise des suivis réguliers depuis de nombreuses années afin de mieux caractériser ce phénomène. Dans le cadre de la convention entre le Département de l’Hérault et le Pôle littoral de l’EID Méditerranée, des agents de terrain sont déployés après une tempête afin de réaliser un état des lieux des potentiels dégâts survenus et de l'état de la plage  (voir l'exemple ci-dessous sur la côte Ouest de Vias).

TempetesillustrationViasWExemple d'état des lieux après tempêtes sur la côte ouest de Vias (EID, 2018 pour le CD34)

Des rapports sont également produits suite à de fortes tempêtes, comme par exemple :

Rapport tempête du 12 au 16 Mars 2011 sur le littoral du Golfe du Lion

Rapport tempête du 5 au 6 Mars 2013 sur le littoral de l’Hérault

Rapport de la tempête du 28 au 29 Novembre 2014 sur le littoral de l’Hérault

Il existe également un réseau tempête à l’échelle de la région Occitanie, piloté par l'Etat et dont l'animation est confiée au BRGM. Il a pour objectif d’homogénéiser et mutualiser les observations faites sur le littoral de l’Occitanie pendant ou suite à une tempête. Il est composé de neufs partenaires dont l’État (DREAL et chaque DDTM), le BRGM, le Département de l’Hérault, la Région Occitanie, l’EID-Méditerranée, Perpignan Méditerranée Métropole, la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée et Sète Agglopôle Méditerranée. Ce réseau est opérationnel depuis octobre 2011 et est constitué de 32 sites de suivi « Points fixes » et 3 stations vidéos. Parmi ces points fixes, le Département est en charge de suivre 4 points fixes dans l’Hérault.

Pour plus d’information, consultez la page suivante :

http://www.littoral-occitanie.fr/Reseau-de-suivi-des-tempetes-marines-et-de-leurs-impacts